next up previous
Next: References Up: Impacts environnementaux Previous: Impacts environnementaux

Les rejets actuels

A partir du rapport du CME on peut établir le tableau suivant concernant les rejets de Carbonne (sous forme de ), de Soufre ( ), et d'Azote ( )en 1990.

Une comparaison entre les émissions de différents pays est instructive si l'on pense aux efforts que chacun devra fournir pour améliorer la situation.Le tableau suivant est tiré du rapport Souviron[5]:

Nous avons indiqué en remarques les types de ressource les plus utilisées dans le pays considéré pour la production d'électricité. Une partie importante des rejets gazeux proviennent des transports.

Si le est avant tout un gaz à effet de serre, les oxydes de Soufre et d'Azote sont les précurseurs des pluies acides. Les émissions de Soufre dans un pays comme la Chine correspondent à des retombées de Soufre de plusieurs tonnes par km , soit plusieurs grammes par m en une seule année.

L'importance des rejets actuels de correspondant à 6 Gtonnes de Carbonne par an sont à rapprocher des flux naturels: environ 100 Gtonnes émis et réabsorbés par la végétation terrestre et 90 Gtonnes émis et réabsorbés par la surface des Océans.

La réduction de la production de gaz à effet de serre peut se faire en recourant aux énergies renouvelables. Il faut remarquer que le recours à la biomasse, s'il rétablit la balance en ce qui concerne le gaz carbonique, pourrait conduire à des rejets de méthane, si l'on n'y prend pas garde. Or le méthane est 10 à 20 fois plus efficace que le gaz carbonique en ce qui concerne l'effet de serre. Elle peut aussi se faire par le recours au Nucléaire. Enfin, elle peut se faire, de façon partielle en remplaçant le charbon par le gaz, et surtout en améliorant l'efficacité d'utilisation en réunissant production d'électricité et production de chaleur. Les gains à attendre de cette technique sont donnés dans le tableau suivant[5]:


next up previous
Next: References Up: Impacts environnementaux Previous: Impacts environnementaux


(11) Estimation de l'auteur

Thierry Stolarczyk
Mon Feb 2 17:04:44 MET 1998