3 - LES DIFFERENTS PROFILS DE RECRUTEMENT

 

Une analyse des compétences que doit avoir acquises ou développées un docteur au cours de son doctorat. En conclusion: un profil pour les candidats à une embauche en thèse.

  • 3 - 1 - Un professionnel de la recherche
  • 3 - 2 - Un chef de projet avec une expérience de 3 ans
  • 3 - 3 - Un cadre sachant communiquer au niveau international
  • 3 - 4 - Conclusions : Les qualités du doctorant à l’embauche en thèse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Généraliser les expériences positives

 

L'analyse des divers débouchés ouverts aux docteurs nous permet de dégager les qualités, compétences, savoir et méthodes que doit avoir acquis et développés un docteur afin de pouvoir postuler aux différents postes considérés. D’après ces différents profils, on s’aperçoit qu’il existe de profondes adéquations entre les compétences des docteurs et les métiers de la recherche publique ou privée et le métier de chef de projet en PME-PMI et de créateur d’entreprises. Ces compétences sont déjà partiellement développées durant un doctorat toutefois ces formations ne sont pas encore accessibles à tous. De plus, il reste des compétences à développer et à identifier.

Dans le cours de sa thèse, tout docteur peut et doit devenir:

    • un professionnel de la recherche,
    • un chef de projet avec une réelle expérience professionnelle,
    • un cadre sachant communiquer au niveau international.

Nous voulons ici de nouveau insister sur le fait qu'il est très important de différencier dans la discussion le fond de la thèse c'est-à-dire le domaine ou sujet de la recherche proprement dite qui ne font nullement l'objet des recommandations de cette commission, et la forme du travail ou la formation des jeunes docteurs sur lesquels nous avons mené notre réflexion.

 

 

 

Il s’agit de l’expérience professionnelle des chercheurs débutants, acquise pendant leurs années de doctorat, qu’il leur faudra valoriser lorsqu'ils postuleront à divers postes de responsabilité. Nous voulons que chaque acteur des formations par la recherche et de leurs débouchés -- doctorants, chercheurs, universitaires, industriels ... -- prennent conscience de ces compétences générales que tout bon doctorat devrait permettre d'acquérir et de développer, en plus des connaissances plus spécialisées dans un domaine de pointe.

 

 

 

 

 

3 - 1 - Un professionnel de la recherche

Connaître, Apprendre, Créer

 

 

 

 

Les compétences que doit avoir acquises et développées un docteur durant le doctorat sont avant tout celles d’ un professionnel de la recherche. Il doit donc travailler de façon professionnelle, c’est-à-dire avoir acquis :

    • une méthodologie scientifique,
    • de la rigueur et honnêteté,
    • de la compétitivité, de l'efficacité et de la productivité, ce qui implique qu'il soit sensibilisé aux concepts des démarches qualité,
    • un niveau scientifique reconnu (obtention de résultats originaux), de la crédibilité . Sa reconnaissance se " mesure " par la publication des résultats dans des revues internationales à comité de lecture ainsi que par la considération générale de ses collègues,
    • une maîtrise des outils informatiques ( programmation, communication, simulation, modélisation, multimédia, ...) et des équipements (conception, développement, utilisation),
    • de la créativité,
    • de capacité d'analyse et de synthèse,
    • des capacités d’ initiative.

En s’intéressant également à d'autres domaines que celui de sa thèse, il aura développé une large culture scientifique. Cette ouverture se fait également par le biais de participation à des conférences, séminaires, etc... Mais il doit aussi savoir acquérir rapidement des connaissances spécialisées grâce à une méthodologie d'acquisition des connaissances et de veille scientifique passant par une maîtrise des outils modernes de l'information.

 

 

 

3 - 2 - Un chef de projet avec une expérience de 3 ans

Gérer, Manager, Converger

 

 

Le précédent volet de compétences dans le domaine de la recherche doit être doublé d'une véritable expérience professionnelle en tant que chef de projet. Afin de savoir défendre ses idées et se donner les moyens de les mener à bien, le docteur doit donc posséder

    • dynamisme et persévérance,
    • autonomie et esprit d'initiative et de décision,
    • lucidité,
    • charisme,
    • ambition.

Il doit avoir appris à gérer un projet en respectant les coûts et les délais, quelque soit le sujet de sa thèse. Ses années de doctorat doivent aussi lui avoir permis de démontrer ses qualités humaines en particulier pour

    • le travail d'équipe,
    • l'encadrement.

 

 

 

3 - 3 - Un cadre sachant communiquer au niveau international

 

 

Ecouter, Communiquer Relier

 

Les années de doctorat doivent avoir permis au docteur de développer et de démontrer une ouverture d'esprit et une culture large.

Le docteur aura développé des aptitudes à communiquer par écrit et par oral. Ses compétences en communication devront s’étendre au niveau des collaborations internationales pour le faire connaître et reconnaître dans le monde de la recherche, et établir un réseau de connaissances et de compétences. Mais il saura aussi écouter pour répondre aux besoins de ces collaborateurs. Ainsi ses années d'expériences professionnelles lui auront appris à :

    • écouter, analyser,
    • présenter, rédiger, vulgariser, synthétiser les informations,
    • apprendre à vendre et à se vendre,
    • tisser des réseaux de relations.

 

 

 

 

3 - 4 - Conclusions : Les qualités du doctorant à l’embauche en thèse

 

 

 

Etant donné les compétences acquises par le docteur durant ses années d'expérience professionnelle en tant que chercheur, il paraît clair que, dès aujourd'hui, le docteur possède un profil adéquat. C’est le cas de nombreuses thèses qui se passent dans de bonnes conditions. Dans ce cadre, le doctorat est une formation de qualité qui peut être un atout majeur dans le public et dans le privé.

 

 

Un certain nombre des compétences et qualités du docteur demandent des prédispositions particulières des doctorants. De la même manière qu'à l'embauche en entreprise, ou à l'entrée dans une grande école, les qualités de chaque candidat sont évaluées et un profil peut être défini, il semble qu'à "l'embauche en thèse" un profil du futur doctorant pourrait être établi. Une bonne évaluation des qualités du futur doctorant débouchera plus sûrement sur une bonne thèse.

Ainsi, on peut essayer de séparer ce qui est du ressort de l'individu de ce qui est de la responsabilité de la formation.

Ces qualités du doctorant sont tout autant des qualités personnelles que des compétences acquises lors de son cursus avant la thèse :

 

Un scientifique curieux et créatif

Le futur doctorant est un étudiant qui a un cursus universitaire (ou école d’ingénieur) de 5 années d’études générales scientifiques. Il doit donc posséder une culture scientifique solide, être ouvert à plusieurs domaines scientifiques. Ces acquis sont clairement démontrés par un haut niveau scolaire.

Mais le travail en thèse ne demande pas seulement des connaissances il nécessite de plus rigueur et honnêteté. Ces qualités seront tout aussi essentielles dans la carrière du futur docteur.

La curiosité, cette envie de chercher les " pourquoi " et les  " comment ", alliée à la créativité, l'imagination, l'originalité sont des prédispositions indispensables pour un chercheur. Elles garantissent un travail en thèse de qualité et une insertion professionnelle plus facile.

 

Volontaire et ambitieux

Un réel dynamisme, un esprit d'entrepreneur et l'ambition d'aboutir sont des gages de réussite dans un travail innovant. Cette motivation, cette combativité sont nécessaires pour réagir de façon positive devant les problèmes rencontrés et savoir persévérer pour aboutir. Cette faculté de savoir faire converger son travail est un trait de caractère essentiel. Pour cela, le doctorant doit savoir être autonome, faire preuve d’initiatives mais il doit aussi être lucide et être conscient de ses limites.

 

Ouvert et mobile