SFP Auvergne

Les Mercredis de la Physique

 

résumés





Des bactéries dans les nuages
21 mars2007



revenir



A propos des phénomènes climatiques extrèmes.

07 février 2007
par Christophe Duroure.


La teneur en CO2 dans l'atmosphère augmente-t-elle très vite ?
La température moyenne de la Terre augmente-t-elle aussi ?
La fréquence des cyclones, tempètes, orages de grêle, canicules et sécheresses va-t-elle augmenter dans le futur ?
A ces trois questions d'actualité, les géophysiciens apportent un réponse différente : "Oui, sans aucun doute", "Oui, presque sûrement", et "On ne sait pas".
Si, pour répondre à la première question, il suffit de faire une mesure directe, comme en laboratoire, de la teneur en CO2 dans l'atmosphère, la situation est plus délicate pour les deux autres, car il est nécessaire d'étudier les événements rares et extrêmes. La relecture des archives nous permet d'en savoir plus sur les événements rares. En revanche, les événements extrêmes sont toujours le résultat d'enchevêtrements de différentes causes, jamais d'un phénomène unique.
Pour un avis raisonable sur ces interrogations, et réviser un peu les notions élémentaires de probabilité, participez à la première édition des Mercredis de la Science.



revenir


Au-delà de la quatrième dimenstion ?
Les dimensions supplémentaires.

15 Novembre 2006
par François Vazeille.

Nous vivons "confortablement" dans un espace à 3 dimensions en surveillant "attentivement" une horloge qui marque la quatrième dimension ... et la durée de notre vie. La littérature de Science Fiction a déjà exploré des dimensions supplémentaires cachées de l'espace-temps que franchissent allégrement ses héros attirés irrésistiblement par un méchant trou noir !
Or, il se trouve que notre compréhension actuelle de la Nature s'accomoderait assez bien de nouvelles dimensions d'espace. Spéculations théoriques inaccessibles ou possibilités de vérifications expérimentales ? Cette nouvelle édition des Mercredis de la Physique et de la Chimie est une invitation au rêve.



revenir


L'évolution
: bricolage ou travail d'ingénieur ?

18 octobre 2006
par Philippe Lachaune.

Que sait-on désormais de l'histoire de la vie et des chemins qu'elle a empruntés ? Connaître le vivant réclame de comprendre les processus de l'évolution biologique. Or, les événements passés ne laissent que peu de traces et ne peuvent être observés directement. Et nous n'avons qu'une seule planète à notre disposition ! L'objet même de cette recherche explique les controverses qu'elle soulève. Pour autant, l'évolution n'est-elle qu'une théorie ?
Cette nouvelle édition des Mercredis de la Physique et de la Chimie ouvre notre colloque sur le vivant et nous place face à notre histoire. Venez célébrer nos ancêtres commyns, aussi bizarres soient-ils !


revenir



Ozone : pollution et climat.

21 juin 2006
Maud Leriche.

Au cours du siècle dernier, le développement des activités industrielles et agricoles, l’explosion démographique mondiale, la généralisation  et l’augmentation des déplacements et des moyens de transport ont entraîné une modification rapide de la composition chimique atmosphérique et beaucoup plus forte que celle due aux phénomènes naturels. La modification de la teneur en ozone dans l’atmosphère constitue une des principales manifestations de cette pollution due à l’homme. D’une part, la couche d’ozone dans la haute atmosphère, qui nous protège du rayonnement ultraviolet solaire, diminue, et d’autre part, la teneur en ozone dans la basse atmosphère, gaz irritant affectant aussi bien les êtres vivants que les végétaux, augmente. Comme l’ozone fait partie des gaz à effet de serre, cette augmentation  participe également du réchauffement climatique. 
Cette nouvelle édition des Mercredis de la Physique et de la Chimie établira l’état de nos connaissances sur l’ozone atmosphérique et nous tenterons d’explorer ensemble les conséquences de ses variations multiples  pour l’Homme et l’environnement.


revenir





L'aventure martienne

17 mai 2006
par Damien Vacher.

Après avoir marché sur la lune et être resté un moment la tête dans les étoiles, il fallait bien redescendre sur terre et fixer un nouvel objectif à l'homme dans sa soif de conquête. Depuis quelques années donc, le monde scientifique international a jeté son dévolu sur l'exploration d'une contrée encore inexplorée, où des traces de vie seraient susceptibles d'exister : la planète Mars. Dès 2002, l'ESA (Agence Spatiale Européenne) s'est ainsi inscrit dans une stratégie à long terme de recherche et développement, le programme AURORA, qui ambitionne à terme l'exploration humaine sur Mars.
L'exposé rappellera dans un premier temps les grandes lignes du projet AURORA. Puis, nous nous focaliserons sur les recherches menées quant à la détermination des flux radiatifs et en quoi ces flux ont besoin d'être estimés. Enfin, il va s'avérer très intéressant de recenser tous les problèmes, autre que financier bien entendu !, inhérents à une exploration planétaire qu'elle soit seulement robotique ou bien humaine.



revenir




La chimie au service de la santé

15 avril 2006
par Pascal Coudert.

Si certaines drogues aux vertus thérapeutiques indéniables nous sont connues depuis l’Antiquité comme l’opium, il faut bien reconnaître que nombre d’entre elles ont été utilisées sans preuve réelle d’efficacité. La fin du XIXème siècle, voit d’une part l’isolement des premiers principes actifs d’origine végétale et d’autre part la synthèse totale de molécules médicamenteuses simples comme l’aspirine. Fort de cet élan, la chimie du début et du milieu du XXème siècle conduit à la découverte de grandes classes de médicaments qui vont bouleverser la vie des patients : sulfamides, antidépresseurs, neuroleptiques…. Aujourd’hui le développement de la pharmacologie moléculaire associée à la création de logiciels performants offre la possibilité de concevoir de nouvelles substances médicamenteuses grâce à l’outil informatique, les médicaments antiprotéases utilisés dans le traitement du SIDA en constituent un bel exemple. Par ailleurs, la chimie a été d’un apport considérable dans le diagnostic de certaines maladies avec la mise à disposition du radiologue des produits de contraste et d’imagerie.


revenir



Matière à calculer

15 mars2006

Alberto Pimpinelli

L’étude de la matière ne peut se limiter à des observations, des modèles sont nécessaires pour que la science ait un rôle prédictif. Quand le crayon et le papier ne suffisent plus, l’ordinateur devient  l’outil des chercheurs. Des écoulements granulaires au dopage du silicium, nous verrons à quoi servent  les simulations numériques, leurs succès et leurs limites.

revenir




Chimie et lumière

15 février 2006
par Jacques Lemaire

revenir



Le neutrino : une particule fantôme.

16 novembre 2005

par Philippe Rosnet

Parmi les particules dites élémentaires constituant les bases de la matière, il en est une sorte, appelée neutrino, qui n'interagit pratiquement pas. Pour ainsi dire, nous leur sommes transparents. Dans ces conditions, il est très difficile de déceler leur présence et donc de les étudier, même si localement le Soleil nous arrose en permanence de neutrinos. Malgré cela, depuis les années 50, une intense activité de recherche autour des neutrinos a permis de mettre en évidence les surprenantes propriétés de ces particules, lesquelles jouent un rôle prépondérant aussi bien pour la connaissance des lois régissant les particules que pour répondre en partie à la question : de quoi l'Univers est-il fait ?
A
lors venez découvrir d'ou viennent ces particules, savoir comment les physiciens font pour les attraper et pourquoi elles sont si surprenantes.

revenir



IRM : une belle histoire de sciences.

21 septembre 2005

par Jean-François Mathiot, Daniel Morvan et Jean Gabrillargues

Le Prix Nobel de médecine a été attribué en 2003 à un physicien et à un chimiste pour leur découverte de l'Imagerie par Résonance Magnétique (couramment appelée maintenant IRM). Quelle meilleure illustration de l'enrichissement mutuel des différentes sciences? Si l'on remonte au début du XXème siècle, on s'apercevra aussi que cette découverte découle directement de propriétés étonnantes de la structure la plus intime de la matière: celle des protons en terme de quarks.. Un bel exemple aussi du rôle indispensable de la recherche fondamentale pour le développement de nouvelles technologies au service de tous. Pourquoi l'IRM existe, comment fonctionne-t-elle et quelles sont les informations qu'elle nous donne sur le fonctionnement de notre cerveau ou de celui de nos cellules? Vous saurez tout ça en venant au prochain Mercredi de la Physique le 21 septembre.

revenir



L'observatoire du Puy-de-Dôme - la tête dans les nuages.

8 juin 2005

Par Paolo Laj

revenir


 


Révolutions de la miniaturisation en électronique.

13 avril 2005

par Jean-Paul Germain

Electronique et microélectronique ont vécu ces dernières décennies des progrès extraordinaires liés aux révolutions de la miniaturisation. L'impact de ces mutations est à la fois scientifique, technologique et économique : aucun secteur dans l'histoire de l'industrie manufacturière n'a connu une telle amélioration des performances et des caractéristiques de ses produits. Ces révolutions ont ainsi fait du transistor MOS* intégré l'objet technologique le plus fabriqué au monde: 30 milliards par seconde aujourd'hui!
Jusqu'où repoussera-t-on les limites de la miniaturisation ? Quelles performances peut-on encore attendre ? Quels développements industriels pour les découvertes fondamentales des nanosciences ?
Venez éprouver le vertige d'un voyage vers les nanomondes !

* MOS : Metal Oxyde Semiconductor (semiconducteur - silicium - sur un substrat d'oxyde métallique)

revenir



Physique et musique.

9 mars 2005

par Louis-Pierre Says

Les règles fondamentales de la musique ont révélé une origine physico-mathématique. Popularisée par les Grecs, cette structuration aussi cohérente qu'inattendue permet d'expliquer de façon simple les gammes, les accords, l'harmonie, les timbres et la nécessité du tempérament ... (entendre le clavecin bien tempéré de Jean-Sébastien Bach).
On montrera aussi à l'aide des lois physiques des vibrations et de l'acoustique, comment les sons musicaux peuvent être produits. Des expériences illustratives seront proposées au public et réclameront même sa participation active.

revenir


 

Naissance et évolution de l'univers.

15 décembre 2004

par Jean Orloff

Notre Univers : une entité vénérable dont on pourrait célébrer le 10 milliardième anniversaire.
Si son histoire se précise au vu des dernières découvertes, notre éternelle angoisse devant son immensité infinie prend de nouvelles dimensions :
- Comment avons-nous échappé à l'annihilation de 99,99999999% de la matière ?
- Que pesons-nous, nous et la matière dont nous sommes constitués, face à la matière noire ?
- Quelle est cette mystérieuse énergie noire qui semble récemment avoir réussi une OPA sur 70%
des parts d'énergie de notre univers ?
- Quelle est cette inflation qu'aucune mesure économique de pourrait enrayer ?
- Et comment s'y prennent les chercheurs pour remonter jusqu'aux "Commencements" ?

revenir


L'oeil et le cerveau des robots.

20 octobre 2004

par Michel Dhome

 

Depuis la nuit des temps, l'homme imagine et conçoit des machines ou mécanismes complexes
pour l'aider dans sa vie quotidienne ou pour l'exploitation de milieux hostiles.
Les robots, ainsi développés, sont soit dédiés à des tâches répétitives ou l'aléatoire ne trouve pas sa place,
soit téléopérés afin que l'opérateur prenne en compte les imprévus pouvant survenir dans l'environnement
d'intervention. Depuis près de trois décennies, pour lever de telles limitations, les chercheurs tentent
de coupler la puissance des calculateurs aux données issues des caméras vidéo afin de
doter les robots de leur propre perception visuelle.
L'intelligence humaine sera-t-elle un jour supplantée par l'intelligence artificielle de ces nouvelle "créatures"?

 

revenir


Quand les volcans d'Auvergne se réveilleront.

16 juin 2004

par Jean-François Lénat

 

Le dernier volcan auvergnat s'est éteint il y a 6000 ans seulement.
Autant dire hier ! Et voilà qu'il y a quelques mois, dans la région, la terre a tremblé aussi.
Pourquoi ? Faut-il craindre ou espérer une prochaine éruption volcanique dans la Chaîne des Puys ?
Pourrait-on en détecter les signes précurseurs ? La prévoir ? En déterminer la nature ?
Comment peut-on étudier les profondeurs des volcans et comprendre les mécanismes à l'origine des éruptions ?
Venez découvrir ce qui se cache derrière les nuées ardentes, les fontaines de laves et autres coulées pyroclastiques.
Un rendez-vous explosif!

revenir


 

De la foudre à l'arc électrique.

21 avril 2004

par André Lefort

 

A part quelques tentatives dans l'Antiquité, il faut attendre le XVIIIème siècle pour que
l'Américain Benjamin Franklin tente d'apprivoiser cette incroyable source d'énergie naturelle qu'est la foudre.
Ce phénomène lumineux est le résultat de l'existence d'un plasma, le 4ème état de la matière
(solide, liquide, gaz, plasma).
C'est un formidable transformateur d'énergie: lorsque l'on ouvre un circuit grâce à un disjoncteur,
un interrupteur ou un fusible, on transforme l'énergie électrique en chaleur par l'intermédiaire
d'un plasma: l'arc électrique.

revenir


 

L'antimatière.

18 février 2004

par Stéphane Monteil

 

L'antimatière existe, et même depuis l'origine des temps. Pourtant elle est rare et fugace
et il a fallu attendre l'Entre-deux-Guerres pour que l'homme l'imagine d'abord et la découvre ensuite.
Comment peut-on la définir ? Comment l'a t-on vue ? Comment la produit-on ?
Est-ce qu'on peut fabriquer des anti-atomes ?
Existerait-t-il un anti-moi ?
Et enfin : où est passée l'antimatière des débuts de l'Univers ?
Un nouveau "Mercredi de la Physique" anti-mélancolie ! (...peut-être.)

 

revenir


 

De la bougie au Laser.

 

17 décembre 2003

par Martine Mihailovic

Quel chemin parcouru depuis la première lampe à huile éclairant le fond de quelque caverne et la découverte du laser !

Depuis la nuit des temps, l'être humain n'a cessé d'inventer de nouvelles sources de lumière à partir de nouveaux
matériaux "créateurs" ou "transformateurs" de lumière ?
Comment faire pour y voir toujours plus clair?
Pour concevoir de nouveaux matériaux aux propriétés optiques innovantes?
Quelles sont les applications qui nécessitent des recherches aussi pointues ?
N'hésitez pas à entrer dans le domaine de l'opto-électronique!
Le prochain Mercredi de la Physique devrait vous éclairer.

revenir


 

La Terre se réchauffe-t-elle ?

5 novembre 2003

par André Flossman

Tempêtes virulentes, cyclones ravageurs, canicule record. On n'aurait jamais vu ça ?
Cette violence des éléments serait la preuve du réchauffement de la Terre ? Pourtant - on la trop oublié - nos climats sont souvent passés du chaud au froid et inversement.
Entre la douceur de l'optimum médiéval dont profitèrent les Vikings et le petit âge glaciaire qui a fait disparaître les
vignes anglaises - c'était entre 1450 et 1880 - ils ont connu bien des péripéties !
Alors la faute à qui ? Les astres ? Les volcans ? Les hommes ?
En venant au prochain "Mercredi de la Physique", vous saurez à quoi vous en tenir pour les années qui viennent !

revenir


 

Au coeur de la matière?

11 juin 2003

par Jean-François Mathiot

La matière est constituée de vide.
Qui ne pèse presque rien.
Mais qui bouge tout de même à 300.000 kilomètres à la seconde!
Et les physiciens le savent en regardant une drôle de télé.
Bizarre, vous avez dit bizarre.

revenir